RICH


  Réseau d'Investigation clinique pour le Carcinome Hépatocellulaire




   Ensemble trouvons des solutions pour lutter contre le Carcinome Hépatocellulaire...  
Get Adobe Flash player

Recherche dans le site

Formulaire de connexion

Dans 9 cas sur 10, un cancer primitif du foie est une complication d’une maladie chronique du foie appelée cirrhose. Un cancer peut aussi se développer alors que la cirrhose n’est pas encore présente comme dans certains cas d’hépatite B. De manière rare, le cancer se développe sur un foie sain, sans cirrhose et sans hépatite.

De la cirrhose au cancer

Une cirrhose est une maladie à évolution lente et irréversible. Elle est la conséquence d’une modification progressive de l’organisation des
cellules du foie.

L’alcool, les virus de l’hépatite B ou C ou plus rarement un excès en graisse ou en fer, agissent comme autant d’agressions sur les cellules. Lorsque l’agression est répétée, les cellules sont endommagées et détruites. Le foie produit alors un tissu fibreux pour remplir l’espace laissé par les cellules mortes, on parle de fibrose.

La fibrose empêche le sang de circuler correctement dans le foie jusqu’aux cellules encore vivantes. Elle peut, au fil du temps, se généraliser à l’ensemble du foie et l’empêcher de fonctionner normalement. On parle alors de cirrhose.

Les cellules du foie, fragilisées par la cirrhose, peuvent se transformer en cellules malignes, donnant naissance à un cancer.

Développement du cancer

Un cancer se développe lorsque des cellules se transforment et se multiplient de façon anarchique pour former une ou plusieurs tumeurs, appelées aussi nodules. À mesure que les cellules cancéreuses se multiplient, la tumeur grossit et peut envahir les vaisseaux sanguins ou les canaux biliaires.

Des cellules cancéreuses peuvent ensuite se détacher de la tumeur et emprunter les vaisseaux sanguins et lymphatiques pour aller envahir d’autres parties du corps comme les poumons, les os, les ganglions, le cerveau ou les glandes surrénales. Les nouvelles tumeurs formées s’appellent des métastases.

Au moment du diagnostic, les médecins étudient précisément l’étendue du cancer et l’état du foie pour proposer le ou les traitements les mieux adaptés.